77 Avenue du Rouergue 12350 LANUEJOULS    05 65 81 11 36  
Médecine Classique Chinoise et Bioénergétique Aromatique

Médecine Classique Chinoise et Bioénergétique Aromatique

Le sens premier de Tao est « voie » : donnée sous-jacente à la mutation et à la transformation des êtres, processus spontané qui régit le cycle annuel de l’univers.

Les outils donnés par la tradition taoïste, base de la Médecine Classique Chinoise sont utilisés par la Bioénergétique Aromatique comme un ensemble de moyens permettant d’accéder à une connaissance de soi et donc du monde qui nous entoure.

Réflexions sur le Tao Tö King de Lao Tseu

La tradition ne meurt pas car elle est porteuse et garante de principes éternels qui trouvent leur évolution dans le processus dynamique du temps et de l’espace. Le Ciel, la Terre et l’Homme forment trois plans qui s’interpénètrent et font mouvoir la pensée.

Le Tao Tö King, livre de la voie et de la vertu est un classique de la tradition taoïste dont l’origine se situerait à - 600 ans av. J.C. Il se compose de 81 chapitres poétiques, toujours d’actualité si nous travaillons à en saisir les mystères et le message qui nous concerne. Chaque pensée du maître s’adresse à qui souhaite cultiver la vertu et avancer librement dans sa voie.

Ce grand classique est pour nous un outil de travail qui permet de perfectionner les attributs personnels de chacun pour régir au mieux son existence. Entre « être » - qui suis-je ? - et « faire » - agir et non-agir pour prendre part à son existence -ces 81 méditations nous enseignent l’art de gouverner. Gouverner commence par la maîtrise de soi-même laquelle doit être instruite pour compléter et parfaire l’éducation reçue des parents, vérifier les propos recueillis dans les différents domaines qui élaborent la formation personnelle ou encore modérer les règles imposées par la société. Le maître du Tao Tö King, celui qui parle et instruit, se place au centre du discours. C’est le maître intérieur, le Shen ou l’esprit qui s’adresse au Soi. Il expose les principes d’harmonie de vie en suivant le rythme Yin Yang sans opposition entre les notions de bien ou de mal édictées par les religions. L’humain est un microcosme perpétuellement influencé par les lois d’un ordre supérieur omniprésent, le macrocosme. Le Livre de la Voie et de la Vertu se lit et se vit comme une interprétation personnelle et évolutive pour gérer les choses de la vie.

La Voie c’est le commencement, l’unité dans la multiplicité des phénomènes entre Ciel et Terre. Nous sommes dans la Voie, souvent sans le savoir, et la Vertu nous relie à notre force spirituelle personnelle, nos ressources pour nourrir nos capacités afin d’exister et évoluer au mieux entre Ciel et Sol. Dans le plan physique, cultiver la vertu c’est cultiver l’art d’entretenir sa force vitale laquelle nous a été donnée en venant au monde, ou plutôt prêtée (conscience taoïste par excellence). La vertu est liée à la vie dans son essence et l’Homme entre Ciel et Sol vit selon son dessein.

Chapitre L1

« La Voie produit ; la Vertu nourrit ; les objets matériels prêtent la forme ; le milieu achève le développement. C’est pourquoi il n’y a pas un seul des dix mille êtres qui ne révère la Voie et n’honore la Vertu. Le fait que la Voie est si vénérable et la Vertu si honorable est chose constante et spontanée, sans que personne l’ait ainsi ordonné. Car la Voie produit, la Vertu nourrit : elles font croître, elles élèvent, elles font prospérer et conduisent, alimentent et protègent, produisent et nourrissent. Elles produisent, mais ne s’approprient pas ; elles agissent, mais n’en tirent aucune assurance ; elles font croître mais ne dirigent pas. Quand une œuvre est accomplie, elles ne s’y arrêtent pas. Parce qu’elles ne s’y arrêtent pas, elles ne disparaissent pas. C’est là la Vertu secrète. »

Extrait du Tao Tö King, Le Livre de la Voie et de la Vertu, Texte chinois établi et traduit avec des notes critiques et une introduction par J.-J.-L. Duyvendak. Librairie d’Amérique et d’Orient, 1981, chapitre L1, p.121.

La Tradition Taoïste considère l’être humain entre Ciel et Sol et par conséquent si on applique la loi d’analogie, ce sont trois plans qui le composent à savoir :

  1. un plan supérieur correspondant au Ciel

  2. un plan inférieur correspondant au Sol

  3. un plan intermédiaire correspondant à l’homme lui-même qui transforme en son sein et par les expériences de son existence les énergies reçues du Ciel (cosmos, environnement de tout ordre) et du Sol (constitution, mode de vie…)

Le concept Bioénergétique Aromatique est basé sur ce référentiel et mène par analogie à la compréhension de l’influence des énergies de l’univers chez l'humain :

La loi des 5 mouvements

La loi des 5 mouvements

Fondement de la Médecine Chinoise qui permet d’étudier et d’accéder par analogie à la manifestation des cycles Ciel/Sol sur la santé humaine.


Les 12 circuits énergétiques universels

Les 12 circuits énergétiques universels

Les méridiens généralement connus qui servent de système informationnel.

La relation des 5  systèmes de méridiens 

La relation des 5
systèmes de méridiens 

Est étudiée pour approfondir chacun des niveaux qui constituent l’humain et définir les correspondances que le praticien peut mettre en place pour répondre précisément aux besoins du sujet.


Les trigrammes et hexagrammes 

Les trigrammes et hexagrammes 

Comme lecture des correspondances psychiques humaines en relation avec les cycles cosmo-telluriques.

Cette technique informative par la voie cutanée donne accès à l’interprétation de symboles universels pour approcher la dimension vibratoire du sujet. Par exemple les dents sont des portes d’accès à la mémoire cellulaire, en lien non seulement avec le soin de la dent mais également avec celui de la posture. Pour contacter cette dimension plusieurs outils sont indispensables, le test sensoriel, la connaissance des points sur les méridiens et les huiles soin aromatique AROMAfréquence.

Ces compositions d’huile végétale et huiles essentielles, spécialement mises au point pour servir la technique sont des catalyseurs qui permettent la syntonisation vibratoire, c’est-à-dire remettre en lien des circuits qui étaient coupés depuis plus ou moins longtemps en raison des habitudes existentielles de la personne : alimentation, exposition aux dangers (électromagnétiques, pesticides métaux lourds), histoire personnelle, bagage héréditaire, connaissance de soi qui mène au développement spirituel.

Notre dizaine d’années de recherches et de pratique nous a permis de constater la mise en place d’améliorations durables sur le plan physique, de changements remarquables et stables sur les plans émotionnel et comportemental, jusqu’au cognitif. 

Le protocole Bioénergétique des 3 plans (Ciel-Homme-Sol) guide le praticien pour :

  • aborder la dimension vibratoire du sujet,
  • interpréter le déroulement de la séance par analogie avec les symboles universels,
  • trouver la cohérence vibratoire entre le point de méridien et l’huile aromatique AROMAfréquence. Par bio résonance, l’information fréquentielle transmise par la voie cutanée, harmonise les énergies interactives entre milieu intérieur et extérieur. Douée d’intelligence, la cellule est capable de sélectionner l’information pour réveiller et coordonner ses voies naturelles de régénération.

Le praticien travaille à l’équilibre énergétique des 3 plans afin d’aider le sujet à faire face aux :

  • Fluctuations physiques — plan du Sol : maintien du potentiel énergétique
  • Ruptures d’équilibre — plan du Ciel : harmonie des rythmes vitaux
  • Troubles psycho-émotionnels — plan de l’Homme : protection de l’axe identitaire