77 Avenue du Rouergue 12350 LANUEJOULS    05 65 81 11 36  

Nouvel an chinois 25 janvier 2020

23/01/2020

25 janvier 2020, 2ème Nouvelle Lune après le solstice d’hiver, date qui ouvre le Nouvel An chinois. Fête du Printemps. Posons comme base la culture de Soi et souhaitons que le contentement et le courage vous accompagnent sur votre route.

Le contentement (yin du Feu/Cœur) naît d’un accord entre cœur et mental. Le mental accepte l’axe donné par le Cœur. L’énergie du Feu, soutient le Métal, fonction énergétique des poumons, pour s’ouvrir aux infinies possibilités de la vie. Le contentement considère, par avance, les choses de manière abouties, complètes, par le simple fait de les mettre en œuvre. Cet état d’esprit exclue l’état passif de « victime », répandu à notre époque, et le remplace par la reliance à une logique universelle, active, dont procède l’accomplissement des choses en raison des lois qui nous dépassent. Le sentiment de complétude intérieure s’accorde avec la satisfaction extérieure.

Le courage (yang du Bois/VB) nourrit l’ardeur du Cœur qui soutient la volonté de réalisation des Reins. Ainsi le Feu, cœur-conscience Shen, éclaire les Reins, qui sont liés à l’Eau. La vie intérieure forge un ensemble de dispositions appelé « force d’Âme ». La foi affermit le courage qui relève de l’instinct et non de l’intuition. Ses racines, prisent dans le cerveau reptilien, mémoire biologique profonde liée au Bois, trament ses caractéristiques sensitives et orientent ses mouvements. L’Être courageux s’exprime autant par ses qualités physiques que par ses dispositions psychologiques. L’humeur, le tempérament et le caractère en sont le témoignage.

La foi provient de l’équilibre entre la Terre, lieu de concentration active, et l’Eau source de toute vie. La foi n’est pas donnée, elle s’acquiert par un travail assidu qui crée une dynamique énergétique, yin-yang. La foi, jeu subtil entre émissivité et réceptivité, s’élabore à partir de la libre décision d’apprivoiser la confiance pour éclairer le mental. Alors l’intuition révèle qu’au-delà des choses de l’existence existe un ordre établit capable d’orienter la matière. Le corps est rassuré. La Nature est régie selon le principe de la foi.

Pour la philosophie médicale chinoise le Cœur, centre du microcosme humain, vibre à l’unisson avec le Cœur de la Nature. Le Cœur règne sur le contentement et le courage et cultive l’Elan vital. La matière la plus subtile s’en trouve modifiée.

Bonne Année 2020